Cédric Lebachelier : Responsable d’Activités et de Comptes (RAC)

Quel est ton métier au sein de COMEARTH et en quoi cela consiste ?

Je suis Responsable d’Activités et de Comptes.

J’ai la responsabilité des comptes clients dans les domaines de la santé / e-santé, de l’industrie et de la formation (organismes de certification QUALIOPI que nous avons d’ailleurs obtenue en 2020).

Mon métier consiste à suivre et encadrer les managers des différentes équipes, faire le lien avec le client donneur d’ordres et m’assurer de la tenue des objectifs et engagements que nous avons pris et que nous mettons un point d’honneur à tenir. De plus, j’ai la chance de pouvoir accompagner les équipes, des managers aux conseillers techniques opérationnels, dans leurs évolutions au sein de l’activité et dans leur montée en compétences.

As-tu toujours travaillé dans la relation client ou faisais-tu un autre métier ?

J’ai travaillé en boutique ou j’étais vendeur de costumes pour homme. Sinon c’est ma première expérience dans un centre de contacts. J’ai d’ailleurs pu y découvrir le métier de formateur en plus du métier de chargé de clientèle. J’ai fait un passage au service formation pendant une période de 3 mois lors de laquelle j’ai pu découvrir l’envers du décor, toutes les petites choses auxquelles on ne pense pas quand on est en « prod » et qui sont pourtant très importantes et chronophages.

Quand as-tu intégré l’entreprise et à quel poste es-tu entré ?

J’ai intégré COMEARTH il y a un peu plus de 3 ans, plus précisément en date du 12/02/2018 en tant que chargé de clientèle sur la mission CITEO. Il est clair que si l’on travaille bien, qu’on est à l’écoute, réactif et volontaire, il est possible d’évoluer rapidement dans les métiers de la relation client. Chez COMEARTH, nous ne sommes pas recrutés sur CV mais plutôt sur la motivation, le goût d’apprendre et de bien faire.

Tu as changé de poste depuis peu, quelles sont tes premières impressions ?

Mes premières impressions sont excellentes, les tâches sont plus complexes mais plus gratifiantes. Je suis très bien entouré et accompagné dans mes nouvelles fonctions ce qui me permet d’aborder ce changement et ces nouvelles responsabilités avec beaucoup de sérénité.

A quoi ressemble une de tes journée type ?

Une journée type, va commencer par envoyer les statistiques de la veille à chacun des comptes client dont j’ai la responsabilité, faire un point avec l’équipe managériale sur la journée à venir : point du jour, nouveau process, focus de la journée, liste des tâches à effectuer avant l’arrivée des collaborateurs pour les accueillir et bien démarrer la journée. C’est une étape importante car il peut y avoir des changements conséquents d’un jour à l’autre.

Faire une réunion avec un ou plusieurs des clients que je suis, que ce soit pour une réunion mensuelle reprenant toutes les données du mois précédent sous forme de synthèse ou pour une réunion purement informelle mais absolument nécessaire car nous tenons à ne pas seulement être des prestataires exécutants mais bien des partenaires force de proposition, c’est ça la vraie proximité !

Pour le reste de la journée, cela va dépendre de l’actualité et des impératifs du jour. Je vais principalement m’occuper de piloter l’équipe sur la production, veiller à ce que tout fonctionne correctement, que tous les rouages soient bien huilés afin que tout se déroule au mieux. Il y a toujours de petits ajustements à faire, et de cette agilité découle la performance.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier et globalement chez Comearth

La relation humaine tout simplement. La proximité avec les gens et les liens tissés avec mes équipes. J’aime aussi la part d’imprévus, les missions peuvent évoluer très rapidement, il faut savoir être innovant et force de proposition. Nous pouvons avoir une mission qui nécessite une 15aine de conseillers et qui monte en une semaine à 60 voire 80. Nous avons cette flexibilité et savons répondre à ce genre de demandes. D’ailleurs, à ce sujet, je tiens à remercier notre équipe RH et recrutement qui est toujours très réactive non seulement sur la quantité mais aussi la qualité des profils recrutés.

Quels seraient tes conseils pour celles et ceux qui nous rejoignent ?

Mon premier conseil serait d’être le plus naturel possible, d’être à l’écoute, d’aimer le travail bien fait dès la première fois. Dans un second temps, d’être le plus réactif possible, notre métier étant un métier particulier, il faut pouvoir et savoir s’adapter et réagir très vite pour garder un haut niveau de qualité. 

Partagez
Partagez
Tweetez